Itinéraires suggérés

Randonnée pédestre

Du stationnement P1 sur le chemin à Bouchard, suivez le sentier de L’Éperlan, qui longe le ruisseau du même nom. Après un aller-retour au belvédère de la chute Les Saults, empruntez le pont qui traverse le ruisseau et suivez le sentier L’Éperlan nord jusqu’à votre retour au stationnement.

Départ au stationnement Cap Ferré (P2), sur la rue de la Montagne. De là, le sentier Cap Ferré vous mène au sommet par la forêt. À la guérite, traversez la route pour suivre le sentier, qui contourne le stationnement jusqu’au grand belvédère. N’oubliez pas de vous procurer un droit d’accès à la guérite ou à la boutique du sommet.

Du stationnement P1 sur le chemin à Bouchard, suivez le sentier de l’Éperlan. Après un aller-retour au belvédère de la chute Les Saults, continuez sur Les Rescapés Ouest et Le Monti. Oui, ça monte! Traversez la rue de la Montagne avec prudence, puis empruntez le sentier Cap Ferré jusqu’au sommet. Vous traverserez la route une deuxième fois pour contourner le stationnement jusqu’au grand belvédère. N’oubliez pas de vous procurer un droit d’accès à la guérite ou à la boutique! Au retour, rebroussez chemin sur Cap Ferré, puis descendez sur La Taguine.

Du stationnement P6 à Maria, suivez le sentier Grand Sault, qui longe le ruisseau Glenburnie, puis le sentier du mont Carleton. En chemin, vous traverserez une zone de végétation subarctique, où des plantes de climats plus nordiques poussent en raison de l’altitude, de la latitude et de l’orientation particulières de cette zone. Du sommet du mont Carleton, revenez sur vos pas jusqu’au stationnement.

Pour une longue randonnée, du stationnement P6 à Maria, suivez le sentier Grand Sault, qui longe le ruisseau Glenburnie, puis le sentier du mont Carleton. En chemin, vous traverserez une zone de végétation subarctique, où des plantes de climats plus nordiques poussent en raison de l’altitude, de la latitude et de l’orientation particulières de cette zone. Passé le sommet du mont Carleton, après la descente, tournez à gauche sur le sentier Coupe de roche. Suivez ensuite Le Trécarré et Le Chikanki, puis Le Grand Sault jusqu’au stationnement.

 Vélo de montagne

Pour les cyclistes endurcis, l’ascension des 555 mètres d’altitude à partir du Parc des Horizons (P4) est un incontournable. Ralentissez dans la descente et assurez-vous de garder la droite, car vous partagez la route avec des véhicules.

Pour les adeptes d’enduro, la descente des 555 mètres d’altitude sur 10 km est l’expérience ultime du mont Saint-Joseph. Du sommet, empruntez La Côte Rouge, Le Monti, La Tracadigash (notre « flow trail » : une boucle additionnelle qui vaut le détour!), La Sports, L’Experts, Les Rescapés Ouest, puis la MEC, pour finir au stationnement de l’Éperlan (P1). Prévoyez un véhicule à chaque stationnement ou prenez notre navette vers le sommet à partir du Parc des Horizons et ajoutez 5 km pour revenir au point de départ par le chemin de l’Éperlan, le sentier La Track et la rue de la Gare.

Pour les plus courtes sorties, les boucles du sommet sont une valeur sûre. Enchaînez La Côte rouge, Le Monti, La Tracadigash et La Sports à partir du stationnement du Cap Ferré (P2). Retour au stationnement par Le Monti et la rue de la Montagne. Soyez prudents sur la route.

Pour les plus longues sorties, départ au stationnement du Cap Ferré (P2). Montez au sommet pour enchaîner La Côte rouge, Le Monti, La Sports et L’Experts. Une fois au ruisseau de l’Éperlan, montez sur Les Rescapés Est et la Coupe de roche pour accéder à un domaine technique « old school » sur Le Valentin et Le Trécarré. Revenez sur Les Rescapés Est, puis empruntez Les Rescapés Ouest et la MEC jusqu’au stationnement de l’Éperlan (P1). Prévoyez un véhicule à chaque stationnement ou prenez notre navette vers le sommet à partir du Parc des Horizons et ajoutez 5 km pour revenir au point de départ par le chemin de l’Éperlan, le sentier La Track et la rue de la Gare.