Notre environnement

Ouvrez l’oeil pour découvrir notre vraie nature!

Pjilasi! Bienvenue en territoire mi’gmaq.

Le mont Saint-Joseph, ou « Tracadigash » en langue mi’gmaq, était jadis un lieu de rassemblement important pour les membres de la nation mi’gmaq, premiers habitants de la péninsule gaspésienne, qui s’y rendaient notamment pour rendre hommage au soleil. Il occupe encore aujourd’hui une grande place dans la culture mi’gmaq.

D’une hauteur de 555 mètres, le mont Saint-Joseph fait partie de la section orientale de la chaîne des Appalaches, aussi appelée monts Notre-Dame, qui englobe les Chic-Chocs (axe est-ouest) et les monts McGerrigle (axe nord-sud).

De son sommet dénudé, la vue sur la baie des Chaleurs et sur la forêt environnante est à couper le souffle. C’est la Gaspésie dans ses plus beaux habits!

Photo: Gaspésie virtuelle

La faune

Bien qu’ils soient balisés, nos sentiers sont situés au cœur d’une forêt dense où la nature est reine. Ouvrez l’œil, car les rencontres avec la faune sont possibles. Qu’il s’agisse d’un rongeur, d’un cervidé ou d’un félin, gardez à l’esprit que ces animaux que vous avez le privilège de rencontrer sont chez eux sur ce territoire. Minimisez votre impact sur le milieu en restant sur les sentiers balisés, en ramassant vos déchets et en évitant de nourrir ou de perturber la faune. En cas de rencontre avec ce qu’on appelle la « grande faune » (original, ours, lynx, etc.), restez calme, parlez doucement à l’animal et éloignez-vous en lui laissant de l’espace pour s’enfuir. Évitez de crier, de courir et de lui tourner le dos. Il est également important d’aviser notre équipe afin que nous puissions à notre tour prévenir les autres usagers.

La végétation

Lors d’une randonnée de la base jusqu’au sommet du mont Saint-Joseph ou du mont Carleton, vous verrez la végétation changer à mesure que vous gagnez de l’altitude. La forêt de feuillus qui borde le littoral de la baie des Chaleurs se transforme en forêt mixte et comprend même, sur un versant du mont Carleton, une zone de végétation subarctique (taïga), en raison de la latitude, de l’altitude et de l’orientation particulières de ce secteur. Prenez le temps d’observer les caractéristiques de certains arbres et plantes, qui ont développé des stratégies pour survivre à des conditions climatiques plus difficiles – comme de grands écarts de température et un ensoleillement réduit.

 

Le climat

Notre réseau de sentiers et le sommet du mont Saint-Joseph sont ouverts de la mi-juin à la mi-octobre. L’été, la baie des Chaleurs jouit de températures confortables et d’un bon ensoleillement, qui rendent la pratique d’activités de plein air très agréables. La présence d’insectes piqueurs peut être incommodante pour certains. L’utilisation de chasse-moustiques est recommandée. L’automne, avec la diminution de la température et de l’ensoleillement, la forêt se donne en spectacle lors du changement de couleur des feuilles. C’est aussi une période formidable pour explorer notre territoire. Il n’est pas rare que le vent souffle avec vigueur dans notre région, en raison du relief du massif gaspésien et du corridor que forme la baie des Chaleurs. Notre territoire est aussi exposé à des changements soudains de conditions météorologiques – comme la formation d’orages brefs, mais forts, ou des précipitations abondantes. Assurez-vous de vérifier les prévisions météorologiques avant d’entreprendre votre excursion.

Les principaux sommets

Le sommet du mont Saint-Joseph est un site patrimonial d’une grande importance dans l’histoire de la région. Vous y trouverez des infrastructures et des services, de même que du personnel de la mi-juin à la mi-octobre. Un laissez-passer journalier ou annuel est requis pour visiter ce site, de même que pour la pratique du vélo de montagne et de l’escalade. Cliquez ici pour en savoir plus.

Les sentiers du secteur de Maria sont plus éloignés des services et les stationnements qui y donnent accès sont situés sur des chemins forestiers, à quelques kilomètres du village. Il n’y a pas de services au sommet du mont Carleton, mais la vue et la beauté du milieu naturel valent grandement le détour!